Lectures Hebdomadaires

La bande dessinée, c'est tout !

« Comprendre l’image […] c’est être capable de la paraphraser […] dès lors qu’elle est figurative et conçue pour être lisible, compréhensible, toute image est un énonçable »
Thierry Groensteen

Hip Hop Family Tree d’Ed Piskor

Après la migration du site vers sa nouvelle adresse, après Angoulême 2018, voici une nouvelle lecture hebdomadaire ! On attaque fort avec Hip Hop Family Tree, du grand Ed Piskor. Publié sur internet en 2012, repris par Fantagraphics en 2013, ce chef-d’œuvre du comics est traduit et publié en France par les Éditions Papa Guédé en 2016.

Hip Hop Family Tree, chef-d’œuvre du comics
Couverture de Hip Hop Family Tree t.1 © 2012 Ed Piskor, 2013 Fantagraphics, 2016 Papa Guédé Couverture de Hip Hop Family Tree t.2 © 2012 Ed Piskor, 2013 Fantagraphics, 2016 Papa Guédé Couverture de Hip Hop Family Tree t.3 © 2012 Ed Piskor, 2013 Fantagraphics, 2016 Papa Guédé

Ed Piskor est un auteur de comix qui commence dans les années 2000. Dés ses début, il collabore avec des grands noms de l’underground américain, comme Harvey Pekar ou Jay Lynch. Puis, au cours de ses pérégrinations il rencontrera Stephen Bissette, Thomas Yeates, John Totleben ou encore Rick Veitch. C’est après Wizzywig (publié en France par Dargaud) qu’il écrit et dessine Hip Hop Family Tree, ce qui lui vaudra un Eisner Award en 2015.

Planche de Hip Hop Family Tree t.1 © 2012 Ed Piskor, 2013 Fantagraphics, 2016 Papa Guédé

Tous y sont présentés et tout y est documenté, méthodiquement.

Alors c’est quoi exactement Hip Hop Family Tree ? C’est l’histoire du hip-hop depuis ses début jusqu’à 1985 (pour l’instant). Des légendes comme Afrika Bambaata, DJ Cool Herc et Grandmaster Flash, aux pionniers comme Sugarhill Gang, Run DMC, NWA, et Public Enemy, en allant jusqu’à Ice-T, Slick Rick, Doug E. Fresh ou KRS-One, tous y sont présentés et tout y est documenté, méthodiquement. Dans un style rétro plus que plaisant, le lecteur peut exalter devant les battles menées dans la rue ou sur des terrains de basket, s’émouvoir devant l’entrée des MCs dans les clubs et autres boîtes de nuit, et apprécier les débuts de l’exportation de ce nouveau mode d’expression.

 

Hip Hop Family Tree ça déchire !

Donc c’est simple : Hip Hop Family Tree ça déchire ! Tout amateur de hip-hop se doit de l’avoir dans sa bibliothèque. Pour l’instant, trois tomes compilés sont disponibles en français aux Éditions Papa Guédé, et le format est identique en tous points au format américain. Courez en librairie pour obtenir ces trois livres avant qu’il n’y en ait plus ! Pour la lecture, voici le mix parfait

 


Hip Hop Family Tree (3 tomes) © 2016, Éditions Papa Guédé, 2013, Fantagraphics, Ed Piskor
29,3×21,3 – 112 pages – Quadrichromie
26€ 



Quatre articles de référence :

“Hip Hop Family Tree T.3 : 1984-1985” par Ed Piskor, par Frank Guigue sur bdzoom.com,
Hip Hop Family Tree / bd & stream mix 1970 – 1981, par Supa Cosh pour starwaxmag.com,
Hip Hop Family Tree  book 1 : 1970’s – 1981 Review, par Patrick Hellen pour adventuresinspoortaste.com,
Hip Hop Family Tree: 3 by Ed Piskor review – Beastie Boys, Public Enemy and Def Jam, sur theguardian.com.

Tags: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,

Poster un Commentaire

avatar
  Subscribe  
Me notifier des

Categories

Tags

album Andreas Andreas Martens Angoulême bande dessinée bandes dessinées Batman Batman : Année Un Benoit Peeters Christophe Blain comic books comics Comix Cornélius Dargaud Dark Horse Comics Delcourt ehess FIBD Frank Miller Frederik Peeters Gallimard Glénat Image Comics Jack Kirby Japon Kana Kodansha L'Association Le Lézard Noir Les Humanoïdes Associés Marion Montaigne Marvel Comics Mike Mignola Mœbius pop art RM Guéra Roman Graphique science fiction Soleil Productions Spirou Star Wars super héros Tintin Winshluss