Lectures Hebdomadaires

La bande dessinée, c'est tout !

« Comprendre l’image […] c’est être capable de la paraphraser […] dès lors qu’elle est figurative et conçue pour être lisible, compréhensible, toute image est un énonçable »
Thierry Groensteen

Fin du Prés en Bulles, début de Batman…

 Ça y est, la sixième partie du Prés en Bulles publiée, c’est toute l’introduction de mon mémoire qui est faite ! Maintenant il faut entrer dans le vif du sujet ! Étudier, analyser, expliciter quatre œuvres ! Je compte commencer – comme c’était le cas pour mon mémoire – par poster toute la première partie portant sur l’oeuvre de Frank Miller et David Mazzucchelli, Batman : Year One.

Batman : Year One de Frank Miller et David Mazzucchelli © D.C. Comics

Batman : Year One de Frank Miller et David Mazzucchelli © D.C. Comics

Pour un peu plus d’auto-analyse, pour un peu plus d’introspection, il faut quand-même que je précise que Batman est omniprésent chez moi… Des figurines qui inondaient ma chambre enfant, en passant par les costumes que j’ai pu avoir, les films de Tim Burton et, Batman : The Animated Series, ou encore les comics de Tim Sale et Jeph Loeb à l’ado’ ainsi que ceux de Frank Miller, les films de Christopher Nolan plus tard et les comics de Batman en général, ce super-héros est, pour moi, le plus intéressant, le mieux construit et celui qui m’apporte le plus d’inspiration et d’aspirations au quotidien. Dans l’étude narrative que j’ai effectuée pour mon mémoire, vis-à-vis de l’oeuvre de Miller et Mazzucchelli, j’ai tout fait pour mettre ma subjectivité de côté et élaborer une véritable approche scientifique. Batman : Year One est placé dans le courant anglo-saxon de la bande dessinée, dans la catégorie des comic books, et c’est donc la première grande partie de mon mémoire, intitulée Le courant anglo-saxon – Les super-héros, d’une narration classique à une narration complexe, que je vais poster par la suite !

Alors bien sûr, il me reste à retranscrire trois interviews d’auteurs, faites à Angoulême, donc je ne publierai pas mon travail de sciences humaines d’un coup et puis, publier mon mémoire de page en page me permet une belle remise en forme, une belle actualisation de mes écrits. Ce qui fait que je vais continuer tranquillement cette réécriture, et agrémenter mon site de quelques posts plus décontractés et moins rigides, moins scientifiques.

La nuit tombe, j’écris pour le Chevalier Noir arpentant les toits, les ruelles et les tréfonds de Gotham… Que la vermine tremble, la paix et la justice urbaines sont en marche !

Detective Comics n°27 – première apparition de Batman en 1939, par Bob Kane et Bill Finger © D.C. Comics

Tags: , , , , , , , , , , , , , ,

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

avatar
  Subscribe  
Me notifier des

Categories

Tags

album Andreas Andreas Martens Angoulême bande dessinée bandes dessinées Batman Batman : Année Un Benoit Peeters comic books comics Comix Cornélius Dargaud Dark Horse Comics David Mazzucchelli DC Comics Delcourt Denis Bajram ehess FIBD Frank Miller Frederik Peeters Gallimard Glénat Image Comics Jack Kirby Japon Kana Kodansha L'Association Le Lézard Noir Lewis Trondheim Marvel Comics Mœbius pop art RM Guéra Roman Graphique Soleil Productions Spirou Star Wars super héros Thierry Groensteen Tintin Winshluss